Fandom

BioShock Wiki

Orrin Oscar Lutwidge

662pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
FileLutwidge.jpg
Orrin Oscar Lutwidge est au coeur de la deuxième phase de There's Something In The Sea. Il apparaît sous différents alias : O.O.L., Rød Killian Quain ou encore Orson Orville Liddel.Il est né à New York City le 3 Septembre 1906. Sa nationalité est américaine. Il réside actuellement à l'Hôpital Tollevue, à New York City.

Il est à l'origine de nombreux puzzles, ayant pour but de guider le "Chevalier", le "Chercheur" dans sa quête, vers Rapture. Mark Meltzer récupèrera ces puzzles, dans son enquête pour retrouver sa fille.

Lutwidge est particulièrement attaché aux romans de Lewis Carroll, auxquels il fait de nombreuses allusions.


Histoire Modifier

JeunesseModifier

Lutwidge est né le 3 Septembre 1906 à New York City. Peu de choses sont connues sur ses jeunes années, si ce n'est qu'il a été très vite fasciné par les écrits de Lewis Carroll. Orrin Oscar Lutwidge pourrait donc n'être pas encore son véritable nom, mais plutôt une référence au vrai nom de Lewis Carroll : Charles Lutwidge Dogson.


CarrièreModifier

Décrit comme passionné et réputé pour avoir des connaissances dans de nombreux domaines, il est surtout connu pour être un inventeur. Son véritable intérêt résidait dans l'invention de puzzles, mais leur trop grande complexité l'a empêché de travailler avec des fabriquants de jouets. A la place, il a gagné une sommme importante d'argent en développant des concepts brevetés pour l'industrie. Il s'est également intéressé de près à la cryptographie : il a notamment écrit plusieurs livres et articles pour de jeunes lecteurs sur ce sujet et travaillait avec le gouvenerment américain durant la IIème Guerre Mondiale dans le déchiffrage des codes ennemis. La fille de Mark Meltzer avait acheté un des livres de Lutwidge, appelé A Child's Garden of Cyphers ( Le Jardin des Codes d'un enfant ).

Une des sociétés de Lutwidge, la Scarlet Sovereign Import and Export ( Souveraine Ecarlate Import et Export ) a commercé avec une entreprise d'Andrew Ryan, la Warden Yarn Company ( "Warden Yarn" est un anagramme de "Andrew Ryan" ). Cette dernière lui a en effet acheté une gigantesque quantité de matériaux de construction, nécessaire à l'édifice de Rapture. Seulement, une fois Rapture finie, Ryan ne réapparu pas et laissa Lutwidge avec des tonnes de matériaux pourrissant au port. On ne sait pas si cette fin soudaine de leur accord, sans que Lutwidge ne soit prévenu, était délibérée, ou si cela était une conséquence involontaire de la "disparition" de Ryan. Lutwidge cherche alors à comprendre ce qui s'est passé.


La Quête de RaptureModifier

Lutwidge se rend compte que sa société a été utilisée comme un bouclier pour couvrir un projet secret de Ryan. Il commence alors à lui envoyer de nombreuses lettres, de plus en plus menaçantes, mais ne reçoit aucune réponse. Il décide alors de découvrir par lui-même ce que lui cache Ryan. Il commence par enquêter avec d'autres personnes sur le phénomène des "Disparus", qui concernait la disparition de centaines de milliers de personnes après la IIème Guerre Mondiale.

Il a alors tendance à ne pas proposer de nouvelles idées ou théories, mais plutôt à suivre et approfondir celles du groupe auquel il est associé, aussi marginal soit-il. Il correspond avec la "Ligue James Millard Oakes", Phil Isidore de la NUFOS ou encore Jeremiah Lynch. Dans une nouvelle lettre adressée à Andrew Ryan, il écrit qu'il a réussi à trouver quel était le secret que cachait Ryan, Rapture, et que plusieurs personnes et agences gouvernementales commencent elles aussi à être proches de découvrir la vérité, mais qu'il a lui-même détruit des preuves et falsifié d'autres documents afin de les envoyer sur de fausses pistes.

Celeste Roget, dont le père fait parti des "Disparus", fait partie de ces personnes, que Lutwidge et son complice, qu'il appelle le "Pion Rouge" ( Red Pawn ) ont détourné de la route qui mène à Rapture.

Lutwidge semble à cette époque plein de rancoeur à l'égard de Ryan, car il pense que celui-ci ne le considérait pas comme faisant partie des "meilleurs et des plus brillants" et que pour cela, il ne l'a pas invité à rester à Rapture : «  Je comprends que vous cherchiez à rassembler les meilleurs et les plus brillants sous votre drapeau : pourtant vous avez laissez cet esprit profondément brillant seul dans l'ombre. » Ce ressentiment est encore mieux montré par son journal inséré dans le puzzle du Rubix Tube, qui cite en partie Alice au Pays des Merveilles : « "Pas de place! Pas de place!" hurlèrent-ils quand ils virent Alice arriver."Il y a plein de place!" s'indigna Alice, et elle s'assit dans un grand fauteuil à une extrémité de la table...Toutes ces années, Orrin avait été DÉDAIGNÉ par le Maître du Pays des Merveilles comme s'il n'y avait PAS DE PLACE pour lui. Mais il y avait PLEIN de place!  »

La disparition de LutwidgeModifier

En 1958, Lutwidge disparaît soudainement, après que ses bureaux et laboratoires de Lower Broadway à New York soient brûlés. Lutwidge laisse de nombreux projets à moitié finis, et il jure, dans une lettre, de ne pas revenir avant d'avoir trouvé la "véritable Extase" ( "true Rapture" ). Cependant, Lutwidge laisse aussi derrière une série d'indices et des puzzles destinées à une personne qu'il désigne comme "le Chercheur", c'est-à-dire quelqu'un que Lutwidge voit comme un futur aventurier à la recherche de Rapture. On ne sait pas comment Lutwidge a réussi à trouver les coordonnées de Rapture, mais il est certain qu'il les a trouvé.

RaptureModifier

Lutwidge arrive à Rapture peu de temps après la fête du Nouvel-An 1959 au restaurant Kashmir. Lutwidge décrit son arrivée et son expérience à Rapture dans son manuscript Utropolis qu'il publie sous son alias R. Killian Quain. En particulier, ses premiers pas dans la ville sont similaires à ceux de Jack. Lutwidge se décrit comme étant "en retard pour la fête" et écrit que "le royaume est en guerre!". Lutwidge a participé ) la Guerre Civile entre les partisants de Ryan et d'Atlas. Au départ, les habitants de Rapture se méfiaient de lui, mais il a réussi à gagner leur confiance et leur respect par la suite. Ses amis de l'époque comprennent James Millard Oakes, qu'il appelle le "Chevalier Blanc"" ( White Knight ), sûrement car celui-ci lui a sauvé la vie, et une femme nommée Catherine, qui a perdu sa fille lors de son séjour à Rapture. James Oakes est impressioné par ses talents de méchaniciens, et lui injecte dans le bras un Plasmide : il devient ainsi un chrosôme. Lutwidge écrit un poème concernant toutes les variétés de plasmides dans son journal.

Le retour à la surfaceModifier

"Je n'aurai jamais du y aller...Mais en y allant, je n'aurai jamais du partir!"
Orrin Oscar Lutwidge
FileLutwidgeSplice.jpg

Les photos de Lutwidge à son retour, prises par Dash H. Carmady

Alors que la situation à Rapture devient beaucoup trop dangereuse, Lutwidge réussit à remonter à la surface, avec de nombreux souvenirs et affaires de ses amis de Rapture. Il retourne à un de ses bureaux sur Park Avenue à New York, et commence à écrire l'histoire de toutes ses expériences d'avant son départ de Rapture. C'est à ce moment qu'il change d'identité pour prendre le nom de Rød Killian Quain, et il essaie de publier son livre pour faire connaître la vérité au monde. Il se présente donc à Lex Harlan du journal Visionary Wonders, mais celui-ci va éditer son manuscrit en en changeant le contenu. Ce n'est plus l'histoire de Rapture qui est présentée, mais celle d'Utropolis, une ville vaguement semblable. Lutwidge est fou de rage lorsqu'il apprend ce qu'Harlan a fait, et l'agresse dans l'espoir qu'il se décide à publier la véritable histoire. Lutwidge est alors arrêté, et placé à l'Hôpital Tollevue.

Cependant, avant le départ de Lutwidge pour Rapture, Celeste Roget avait engagé des détectives privés pour le suivre, suite à la réception d'une lettre, avouant la falsifie des documents qui avaient amené Celeste à mener son expédition ( signée par Lutwidge, mais en réalité l'oeuvre du Pion Rouge ). Ceux-ci surveillaient les anciens bureaux de Lutwidge depuis tout ce temps, et c'est l'inspecteur Dash H. Carmady qui le repère, rédige un rapport sur ses activités, et permet à Celeste de le voir en train de rédiger le manuscrit qu'il veut faire publier. Comme dernier acte de vengeance, elle donne des pot-de-vins aux élus locaux pour que Lutwidge ne sorte jamais de l'Hôpital psychiatrique Tollevue.

Des années plus tard, Mark Meltzer feint une maladie mentale pour parler à Lutwidge. Il trouve un homme brisé, assis tranquillement dans un fauteuil roulant dans un coin, jouant avec des puzzles. La figure de Lutwidge est à présent asymétrique et déformée, conséquences d'un trop grand et long usage de l'ADAM. Lutwidge ne réagit que quand Mark s'annonce comme le "chercheur" que Lutwidge attendait. Il lui tend alors le puzzle du Rubix Tube, contenant notamment son journal : « Saisissez votre Graal, Ô Parsifal ».

L'obsession par Lewis CarrollModifier

-L'alias "Orson Orville Lidell" est inspiré du nom d'Alice Lidell, la fille pour laquelle Carroll a écrit ses romans.

-L'alias "Rød Killian Quain" vient de la Reine Rouge ( Red Queen et Rød signifie Rouge ) dans le roman De l'autre côté du miroir. Le nom de sa société y fait aussi référence.

-La carte blanche que Lutwidge fournit au "Chercheur" fait référence à celle présente dans La chasse au Snark.

-Le terme de "Disparus" apparaît de même dans le dernière chapitre de La chasse au Snark.

-Lutwidge parle de Rapture comme du "Pays des Merveilles".


Pages liéesModifier

-Les écrits de Lutwidge

-Les enregistrements de Lutwidgefr:Orrin Oscar Lutwidge

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard