Fandom

BioShock Wiki

Elizabeth

662pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaires15 Partager

63px-BioShockInfinityicon.png

275px-Elizabethsmili.png
{{{Anna DeWitt}}}
Information biographique
Né en 1892
Lieu de naissance New York
Famille Booker DeWitt (père)
Arrivée à Rapture/Columbia 1893
Description physique
Genre Femme
Hauteur 1 m 70
Couleur des cheveux Chatain
Couleur des yeux Bleu
Affiliation Zachary Hale Comstock

Songbird

Apparitions
Apparait dans BioShock Infinite
ElisaDiary 8.png
"-Booker, est-ce que vous craignez Dieu? -Non, mais je te crains toi"
Elizabeth à Booker
Booker Dieu.ogg

Elizabeth est une femme d'une vingtaine d'années qui a été emprisonnée à Columbia lorsqu'elle n’était qu'un nourrisson. Booker DeWitt, le protagoniste de BioShock Infinite, a été envoyé dans la cité volante pour la retrouver. Elle est gardée par le gardien de Columbia dénommé Songbird , une monstrueuse créature ailée mécanique qui est devenue son seul ami. Elle possède la faculté d'ouvrir des failles, sortes de portails, qui mènent vers d'autre réalités. Ces pouvoirs peuvent être utilisés pendant certains combats par Booker DeWitt.

Relations avec Booker DeWittModifier

Après que DeWitt a libéré Elizabeth, elle l'assiste avec ses habilités, offrant des stratégies alternatives au joueur comme les fameuses failles, mais elle lui permet aussi de se procurer des munitions, des Aigles d'Argent, des crochets, des kits de soin et même des cristaux. Cependant, son opinion sur son sauveur dépend de comment il traite Songbird, son seul ami. Mais la créature est déterminée à tuer DeWitt, et le combattre affectera la relation avec Elizabeth.

Spoilers.png

HistoireModifier

Monument IslandModifier

Après son arrivée à Columbia, Booker trouve Elizabeth dans la tour en forme d'ange sur Monument Island, où elle a été gardée toute sa vie. Son appartement dans la tour est entourée d'une vaste zone d'observation, précédée par un grand laboratoire où des expériences sont réalisées à partir d'échantillons obtenus sur elle (les cheveux, les ongles et le sang des menstruations). Le laboratoire contient le siphon principal, le laboratoire présente aussi un tableau annotant les niveaux de puissance par rapport à "l'âge du sujet", plus elle vieillit et plus le niveau de puissance est décrit comme "Dangereux". Elizabeth ignore qu'elle est observée, mais n'en peut plus de sa prison et souhaite s'échapper. Il est impossible pour elle d'utiliser les failles, le siphon l'en empêche à ce moment de l'histoire et elle ne le sait pas (étrangement elle peut quand même ouvrir une faille vers Paris).

Eliz songbird.png

Depuis la zone d'observation, Booker peut observer Elizabeth dans son appartement, il est même témoin de l'ouverture d'une faille vers Paris en 1980. Booker tombe accidentellement dans la bibliothèque d'Elizabeth, celle-ci semble craindre la présence d'une vie humaine dans son appartement. Malheureusement, l'intrusion de Booker alerte Songbird, et Elizabeth pousse Booker à quitter la pièce. C'est alors qu'il lui propose de s'évader en lui tendant la clé de sa "cage". Songbird, qui tente de récupérer Elizabeth, fini par provoquer une destruction partielle de la tour. Booker et Elizabeth se retrouvent en chute libre mais se rattrapent grâce à L'aéro-tram.

Battleship Bay et Hall of HeroesModifier

Une aile de la tour de monument Island s'effondre sur l'aéro-tram, provocant leur chute, mais ils atterrissent par miracle dans l'eau de la Baie du Cuirassé ("Battleship Bay") où Elizabeth réanime Booker avant de s'éloigner pour profiter de cette liberté fraîchement acquise. Booker propose alors à Elizabeth de gagner Paris via le dirigeable La Première Dame ("The First Lady"). Cependant, les agents de Comstock tentent de reprendre Elizabeth au parc gondola. Cette dernière assite avec effroi au massacre des assaillants par Booker et s'enfuit, le traitant de "monstre". Booker justifie ses actes par la nécessité de survivre face à ces ennemis qui ne reculeront devant rien pour récupérer Elizabeth. Elizabeth accepte avec regret de continuer à suivre Booker.

Le couple se dirige vers le Hall des Héros afin de s'emparer du tonique Electroquartz ("Shock Jockey") dans le but d'accéder à la plateforme de la Première Dame. Alors qu'ils empruntent un ascenseur, Elizabeth ouvre une faille afin de se débarrasser d'une abeille. Booker, inquiet, ne comprend pas d'où lui vient cette capacité. Elizabeth lui explique qu'elle est capable de voir des ouvertures qui conduisent vers d'autres réalités. Petite, elle était capable de créer des failles, mais cette habilité a disparu en grandissant. Désormais, elle ne peut plus qu'ouvrir les failles qu'elle voient. 

Après leur confrontation avec Cornelius Slate dans le Hall des Héros (où Elizabeth en apprend plus sur le passé de Booker et son implication dans le massacre de Wounded knee) et leur acquisition de l'Electroquartz, ils parviennent à entrer dans le mémorial de la Première Dame. Elizabeth découvre une inscription : "L'enfant du prophète" qui lui révèle qu'elle n'est autre que la fille du couple Comstock. Comstock voulait faire d'Elizabeth un nouveau prophète pour poursuivre son oeuvre. Elizabeth refuse, avec colère, tout lien avec cette homme. 

Une fois leur entrevue avec Slate terminée, Booker et Elizabeth accèdent au dirigeable la Première Dame. Mais alors que Booker en prend les commandes, Elizabeth reconnait les coordonnées rentrées qui correspondent à celles de New York et non de Paris. Furieuse de cette trahison, elle assomme Booker à l'aide d'une clé anglaise et tente de piloter elle-même le dirigeable. Mais l'engin est encerclé par des membres de la Vox Populi alors qu'elle s'approche de Fink. Elizabeth s'enfuit alors en laissant un Booker inconscient.

Révolution chez FinktonModifier

Booker retrouve Elizabeth chez Finkton, mais elle lui échappe en ouvrant des failles pour ralentir sa progression. Dans sa fuite, elle est capturée par des agents de Comstock mais parvient à s'enfuir grâce à Booker. Dans le chaos du combat, Booker fait une chute et Elizabeth, malgré son sentiment de trahison, lui sauve la vie en faisant apparaître un petit dirigeable auquel il se rattrape. Elizabeth accepte de nouveau de suivre Booker à condition que celui-ci la conduise à Paris une fois qu'ils auront récupéré le dirigeable la Première Dame. 

Afin de reprendre la dirigeable qui est entre les mains de Daisy Fitzroy, chef de la Vox Populi, Booker doit mettre la main sur une réserve d'armes et de munitions par le biais de Chen Lin, un armurier. Elizabeth en vient à admirer la Vox Populi dont elle compare ses combattants à ceux qui ont initié la Révolution Française. Elle fait également de plus en plus confiance à Booker au fur et à mesure que la mission progresse car elle n'oublie pas qu'il la protège des fondateurs à ses risques et périls.

Tandis qu'ils se faufilent plus loin dans l'entreprise Fink, Elizabeth tombe sur un journal appartenant à Lady Comstock dans le casier de Slate. Elle apprend avec stupeur et rage que c'est Lady Comstock qui est à l'origine de son enfermement à Monument Island car elle n'est pas, en réalité, sa fille. Cette dernière refusait la présence de l'enfant sous son toit. 

Une fois l'entreprise Fink traversée, Booker et Elizabeth découvrent un Chen Lin torturé à mort, mais aussi une faille près de son cadavre. Ils pénètrent alors dans une autre réalité où Chen Lin est en vie et marié avec la soeur du chef de sécurité de l'entreprise Fink qui l'a sauvé du triste sort qu'il a subit dans la réalité précédente. Mais c'est un Chen Lin totalement désorienté qu'ils découvrent, un effet secondaire de sa mort dans la réalité précédente.

Booker et Elizabeth traversent ensuite Shantytown, au delà de l'entreprise Fink, où les outils de Chen Lin ont été embarqués par les autorités. Elizabeth constate la misère qui y règne en raison de la surexploitation des travailleurs engagés par Fink (la plupart dorment dans la rue et souffrent de famine) et développe une empathie profonde pour la Vox Populi qu'elle considère à même de changer les choses.

Après avoir traversé la commissariat et trouvé les armes et munitions, ils réalisent l'impossibilité de transporter le tout chez Chen Lin. Elizabeth trouve alors une autre faille qui les conduit dans un monde où la révolution de la Vox Populi a débuté, conduisant au siège de l'entreprise Fink.

De retour chez l'armurier, Elizabeth et Booker découvrent les corps de Chen Lin et de sa femme. Elizabeth se blâme d'avoir eu foi en la Vox Populi et d'avoir ouvert la faille vers cette réalité où elle espérait voir la Vox accomplir sa mission de libération. Malgré les tentatives de Booker pour réconforter Elizabeth, cette dernière demeure rongée par la culpabilité. 

Alors qu'ils tentent de retourner vers le dirigeable la Première Dame, le couple découvre que dans cette réalité, Booker est mort en martyr pour la Vox Populi et en le voyant en vie, Daisy n'hésite pas à envoyer ses forces contre lui car sa présence ici "complique le scénario". Une fois les soldats de Comstock et de la Vox Populi hors d'état de nuire, Booker et Elizabeth parviennent au dock où ils assistent à l'assassinat de Fink par Daisy Fitzroy.

Alors que Fitzroy pointe son arme vers l'enfant de Fink, Elizabeth demande à Booker de distraire Daisy tandis qu'elle s'infiltre dans un conduit d'aération. Tandis que Fitzroy expose ses raisons de tuer l'enfant, Elizabeth la poignarde dans le dos avec une parie de ciseaux et se retrouvre couverte du sang de sa victime. En état de choc, Elizabeth fuit vers le dirigeable la Première Dame et s'enferme dans une pièce alors que Booker tente de la rassurer. Lorsqu'elle ressort de la pièce, c'est une nouvelle Elizabeth qui en émerge. Vêtue d'une autre robe, qui était anciennement celle de sa mère, et ayant coupé sa chevelure, elle demande à Booker s'il existe un moyen d'oublier les actes qu'on regrette. Ce dernier répond qu'il est impossible de s'en débarrasser, mais qu'on peut apprendre à vivre avec. A peine ont-ils mit le dirigeable en marche que Songbird fait son apparition et provoque le crash du navire volant à Emporia.

Emporia et la confrontation avec Lady ComstockModifier

Réalisant qu'il est impossible de quitter Columbia tant que Songbird les pourchasse, Elizabeth et Booker se dirigent alors vers la maison de Comstock afin de découvrir un moyen de le contrôler. Cependant, le portail ne s'ouvre que par reconnaissance visuelle et par empreintes digitales. Si le verrou reconnaît Elizabeth comme Lady Comstock à cause de ses habits, elle lui refuse l'accès en raison de la non conformité de ses empreintes. Elizabeth réalise alors que le corps de Lady Comstock a été préservé dans le Jardin du Mémorial ("Memorial Gardens") et y conduit Booker afin de se procurer la main de la défunte.

La détermination d'Elizabeth de quitter Columbia et son dégoût pour Lady Comstock ne la font pas reculer. Mais lorsque Booker entre dans la tombe de Lady Comstock, Le prophète tend un piège à l'aide de siphons qui drainent les pouvoirs d'Elizabeth et réaniment Lady Comstock sous l'apparence de la Sirène, un mélange entre l'ancienne Lady Comstock et la haine que lui voue Elizabeth.

La Sirène ne se contente pas d'affronter le couple en leur envoyant une armée de morts ramenés à la vie, elle leur révèle des informations importantes. En suivant les traces laissées par le fantôme à travers Emporia, Elizabeth et Booker découvrent des failles apportant des éléments importants du passé de Columbia : la confrontation entre Lady Comstock et Rosalind Lutèce sur les origines d'Elizabeth, l'arrangement du meurtre du couple Lutèce par Fink, les Lutèce visitant le studio photo où les photos de leurs propres funérailles ont été prises. Tout ceci révèle à Elizabeth qu'elle n'est pas en réalité la fille de Comstock et que le secret a été préservé en éliminant Lady Comstock et le couple Lutèce.  

Elizabeth comprend alors l'amertume et le ressentiment de Lady Comstock. Après avoir vaincu Lady Comstock devant la maison du prophète, Elizabeth reconnait qu'elles ont été toutes les deux trompées et que la véritable cible à abattre est Comstock. Convaincue par ses mots, Lady Comstock détruit le portail, permettant désormais d'accéder à la maison Comstock. Elizabeth remercie alors Booker pour son aide tandis qu'ils passent la grille.

FinktonModifier

//!\\ A venir.


Comstock HouseModifier

//!\\ A venir.


RévélationsModifier

//!\\ A venir.

Galerie Modifier

AnecdoteModifier

Une petite polémique s'est déroulée sur le forum de Bioshock Infinite sur Jeuxvideo.com. En effet, certaines personnes avaient cru entendre à la fin de la vidéo du gameplay Elizabeth dire « Foutus Français », avec un fort accent américain. Or, elle dit « Three cheers for us, eh? », qui pourrait vaguement se traduire par « Bravo à nous, hein ? ».

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard