FANDOM


BioShockiconBioShock2iconSinclair Solutions IconTSITS Icon

Andrew Ryan
Andrew Ryan (né Andrei Ryanofski)
Information biographique
Né en ~1892
Lieu de naissance Minsk, Russie
Arrivée à Rapture/Columbia ~1946
Mort 1960 (67 ou 68 ans)
Description physique
Genre Homme
Hauteur Inconnue
Couleur des cheveux Brun
Couleur des yeux Bleu
Apparitions
Apparait dans BioShock
Doubleur/euse Frédéric Cerdal
Andrew Ryan 1


"Vous venez de rencontrer Andrew Ryan, le châtelain de ce maudit domaine..."
Atlas

Andrew Ryan est le fondateur de Rapture et le propriétaire de Ryan Industries, mais aussi d'une équipe de football américain. Il est le principal adversaire durant une bonne partie du scénario de BioShock. Il n'apparaît en personne qu'au niveau Contrôle central de Rapture.


Dans BioShock 2 il est mort mais nous pouvons encore écouter des enregistrements radio de lui-même.

Citation "L'homme crée, le parasite demande : Où est ma part ?"

Histoire Modifier

Andrew Ryan, né Andrei Ryanofski à Minsk en 1892, est l'enfant d'une famille pauvre. En 1919 lui et son père s'échappent de Russie, sa mère étant décedée. Il assiste au meurtre par des soldats de l'armée rouge de son oncle et de sa tante que son père refuse d'aider.

Son expérience du régime soviétique l'a amené à développer sa philosophie personnelle : Le monde moderne avait été créé par de grands hommes qui ont su suivre leur propre idéal. A tout moment, des "parasites"(hommes politiques généralement) peuvent prendre le contrôle d'un tel monde, puis le détruire. Après s'être échappé de Russie, il voyagea jusqu'en Angleterre où il fut accepté à l'université d'Oxford. Il émigra en Amérique en 1927, lieu où selon lui, un grand homme pourrait prospérer.

Pendant un temps, il était dévoué à son pays d'adoption, reconnaissant pour la richesse et la gloire que son intelligence et sa détermination lui avait accordé. C'était là qu'il fonda Ryan Industries, une manufacture d'armes et de produits en acier. Ryan n'a presque pas été affecté par le crash boursier de 1929. En 1932, il était nommé par "Life magazine" le plus jeune milliardaire du pays.

Toutefois, les programmes sociaux adoptés dans les années 30 ont de plus en plus testé cette dévotion. Ses expériences dans le "paradis du travailleur" l'ont fait mépriser les idéaux du socialisme, estimant que ceux qui ont bénéficié de l'aide d'autrui n'étaient que des "parasites". Dans son esprit, on ne peut posséder que ce que l'on a gagné. Un bon exemple est qu'il possédait une grande forêt qu'il utilisait comme retraite personnelle, un endroit que beaucoup de gens lui enviaient. Finalement, le gouvernement a tenté de nationaliser cette forêt pour en faire un parc. Sa réponse, avant de renoncer à cette possession, a été de brûler la forêt jusqu'aux racines, empêchant ainsi les "parasites" de s'approprier ce qui lui appartenait.[1]

La goutte d'eau qui fit déborder le vase était la destruction d'Hiroshima avec la bombe atomique. À ses yeux, la bombe était la corruption ultime de ses idéaux - la science et la détermination exploitée pour la destruction, la création d'une arme qui a donné aux "parasites" la capacité à détruire tout ce qu'ils ne pouvaient pas acquérir.

La réponse de Ryan a été d'utiliser toute sa fortune pour construire Rapture, une communauté où "l'artiste ne craindrait pas les foudres du censeur, où le scientifique ne serait pas inhibé par une éthique aussi artificielle que vaine, où le Grand ne serait plus humilié par le Petit" [2] dans le seul endroit qu'il estimait à l'abri des "parasites" - les profondeurs de l'océan Atlantique. Ryan rempli sa ville avec plusieurs milliers des meilleurs et des plus brillants, et pour un temps, c'était exactement comme dans ses rêves, un paradis de richesse et de liberté.

Il y avait seulement une faille dans son plan: la raison pour laquelle il a construit la ville en premier lieu. Pour garder Rapture cachée des "parasites", il a strictement interdit tout contact avec la surface, créant ainsi par inadvertance, la création d'un marché noir de contrebande, qui à son tour conduit à la seule chose que Ryan n'avait pas été en mesure d'imaginer - un homme brillant et déterminé pour qui la liberté, la richesse et le confort ne sont pas assez. Un homme qui ne pouvait être satisfait que par le contrôle - l'ancien gangster Frank Fontaine.

La vie de Fontaine avant qu'il ne devienne un citoyen de Rapture lui a fourni toutes les compétences lui permettant de dominer le marché de contrebande qui s'était établi lorsque la ville fut isolée. La richesse tirée de ce petit marché noir finançait les recherches de Brigid Tenenbaum sur une mystérieuse limace de mer, faisant de lui le principal distributeur d'Adam à Rapture. Comme Rapture était complètement isolée de la surface, peu étaient au courant du chaos provoqué par la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale et Fontaine était facilement en mesure de convaincre les plus démunis avec des promesses de révolution. Avec les richesses du marché noir, la biotechnologie de l'Adam, et une propagande bien gérée, il lui a fallu moins de trois ans pour acquérir le pouvoir de contester ouvertement Ryan.

L'idéaliste Ryan n'était pas du tout préparé face à la brutalité du conflit armé. Alors que Rapture sombrait dans le chaos du aux machinations de Fontaine, Ryan tenta encore plus encore de protéger son utopie.

Sa guerre avec Fontaine avait mis fin aux libertés qui avaient fait prospérer la ville. La décision de Ryan de modifier les plasmides pour qu'il puisse contrôler leurs utilisateurs à l'aide de phéromones réduit la population au rang d'esclaves. Finalement, il abandonna tous ses idéaux jusqu'à ce qu'il devienne un des "parasites" qu'il méprisait et contre qui il avait bâti ce sanctuaire sous-marin qu'il était en train de détruire - exactement selon sa philosophie. C'est l'état des évènements dans lequel Jack trouve Rapture au début de BioShock.


Spoilers


BioShockModifier

Ryan's Monologue

"L'homme choisi, l'esclave obéit."

La voix de Ryan est constamment présente lorsque Jack voyage à travers Rapture, il apparaît pour la première fois à la fin du niveau Bienvenue à Rapture. Bien que Fontaine soit la raison de la présence du joueur en ces lieux grâce à la phrase à déclenchement programmé "Je vous prie", Ryan savait exactement ce qui se passait.

Quand il a posé ses yeux sur Jack, cependant, il a immédiatement reconnu en lui le fils qu'il aurait eu avec Jasmine Jolene, si elle ne l'avait pas vendu avant qu'il ne soit né. Sa chair et son sang, réduit à l'état de marionnette, était l'ultime insulte que ce monde aurait pu lui donner. A la vue de sa vie et ses œuvres, désormais en ruine - tant par sa propre main que celle de ses ennemis -, il a décidé de mourir comme il avait vécu: selon ses propres termes, par la mise en route du système d'autodestruction de Rapture.

Quelques minutes plus tard, Ryan est confronté à Jack. Avec la phrase à déclenchement programmé, il aurait pu contrôler Jack comme Atlas l'a fait, et le rediriger vers son ennemi. Au lieu de cela, il sensibilise Jack à propos de ses origines, tout en jouant tranquillement au golf. Il lui parle de sa naissance, son conditionnement, son expérience dans Rapture - et la vérité sur l'expression Je vous prie, qui contrôle tous ses actes. Il dit à son fils que ce n'est pas l'argent ou le pouvoir qui rendent les gens bien, mais le fait qu' "un homme choisit alors qu'un esclave obéit". Il place alors son club de golf entre les mains de son fils et lui ordonne de le tuer.

Jack obéit. Alors qu'il bat à mort son père, Ryan lui répète la phrase "l'homme choisit, l'esclave obéit.". Mais Jack n'a pas d'autre choix que de briser le crâne de son père et de récupérer ce qu'Atlas voulait - la clé du système de contrôle génétique de Rapture.

Sur le chemin vers le poste de contrôle, Jack peut apercevoir une Vita-Chambre désactivée. Plutôt que de fuir ou de se battre avec Jack, Ryan l'a désactivée, l'empêchant ainsi d'être "ressuscité", avant de confronter son fils pour la première et la dernière fois - Andrew Ryan, industriel, inventeur et père, est mort de façon irréversible à l'âge de 68 ans.

BioShock 2Modifier

2K Marin a annoncé qu'Andrew Ryan était bel et bien décédé par la main de son fils, Jack. C'est donc logiquement qu'il n'apparaît pas dans cette suite. Toutefois, vous on peut l'entendre via ses monologues diffusés à Rapture - et notamment dans le parc de divertissement de Ryan Industries, ainsi que par ses enregistrements audio.

L'histoire de sa rivalité avec Sophia Lamb est amplement racontée à travers les enregistrements audio disséminés dans Rapture, et sert de trame secondaire au jeu.

Vidéo Modifier

Film d'introduction à Rapture par Andrew Ryan Modifier

"Mon nom est Andrew Ryan. Permettez-moi de vous poser une simple question : Ce qu'un homme obtient par le travail à la sueur de son front... Cela ne lui revient-il pas de droit ?

'Non,' répond l'homme de Washington. 'Cela appartient aux pauvres.'
'Non,' répond l'homme du Vatican. 'Cela appartient à Dieu.'
'Non,' dit à son tour l'homme de Moscou. 'Cela appartient au peuple.'

Pour ma part, j'ai choisi d'ignorer ces réponses. J'ai choisi une voie différente. J'ai choisi l'impossible. J'ai choisi...

Rapture.

Une cité où les artistes ne craindraient pas les foudres des censeurs.
Où les scientifiques ne serait pas inhibés par une éthique aussi artificielle que vaine.
Où les Grands ne seraient plus humiliés par les Petits.

Et, à la sueur de votre front, cette cité peut aussi devenir la vôtre.
"
―— Andrew Ryan


Enregistrements audio Modifier

Le saviez-vous ?Modifier

  • Les actions d'Andrew Ryan sont fortement inspirées du personnage de John Galt dans La Révolte d'Atlas[3] de l'écrivain Ayn Rand, bien que leurs résultats finaux soient radicalement différents. Les actes de Ryan (brûler une forêt entière lorsque le gouvernement sombre dans le nationalisme, puis s'isoler du reste du monde) reflètent fidèlement celle d'un autre personnage du roman dans les mêmes circonstances (le personnage en question a été Ellis Wyatt. Au lieu d'une forêt il brûla ses champs de pétrole et se retira à Galt's Gulch.)
  • Le nom d'Andrew Ryan est un anagramme d'Ayn Rand[4], avec les lettres REW ajoutées. En outre, sa philosophie politique et son histoire personnelle sont très semblables à la sienne. Par exemple, ils étaient tous deux nés en Russie et ont émigré en Amérique après que leur pays d'origine ait adopté un régime communiste, et tous deux croyaient à la philosophie de l'objectivisme.[5].
  • Dans son bureau, comme susmentionné, Ryan éteint la Vita Chambre qui pourrait, normalement, le ressusciter. Cependant, il y a un problème que l'on peut remarquer: après que Jack l'ait tué et mis la clé génétique dans la fente, attendez que la porte verrouillée s'ouvre et que l'alarme sonore se déclenche. Lorsque les Petites Soeurs apparaissent, ne les suivez pas, mais laissez les tourelles de sécurité tuer Jack. Le joueur sera alors ressuscité dans la Vita Chambre précédemment désactivé.
  • Outre le fait que Fontaine et qu'Atlas soient ses pires ennemis, Ryan n'a jamais réalisé qu'ils étaient la même personne.
  • Ryan est également enclin au favoritisme, amoureux de ceux qui l'entourent, tant et si bien qu'il a partagé Rapture et a offert à deux de ses subordonnés, Sander Cohen et Dr. J.S. Steinman, un contrôle complet et aveugle sur leurs secteurs respectifs.

Référence(s)Modifier

  1. Enregistrements audio, Plantant l'Arcadie
  2. Bienvenue à Rapture, Film introductif de Ryan
  3. La Révolte d'Atlas sur Wikipédia
  4. Ayn Rand sur Wikipédia
  5. Objectivisme sur Wikipédia

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard